mascaret


mascaret

mascaret [ maskarɛ ] n. m.
masquaret 1552; mot gasc. « bœuf tacheté », de mascara « mâchurer, tacheter »
Longue vague déferlante produite dans certains estuaires par la rencontre du flux et du reflux. Le mascaret de la Gironde. barre.

mascaret nom masculin (mot gascon, de mascara, tacher) Haute vague déferlante remontant certains estuaires à la marée montante et pouvant être dangereuse pour la navigation.

mascaret
n. m. Haute vague qui remonte certains fleuves au moment de la marée montante.

⇒MASCARET, subst. masc.
Vague déferlante produite dans certains estuaires par la rencontre du courant descendant du fleuve et du flot montant de la mer. [Le] mascaret qui remonte la Seine au Vieux-Port (VIALAR, Carambouille, 1949, p.240):
♦ Le mascaret est une vague énorme qu'engendre le flot et qui, à certaines époques, remonte les fleuves avec une vitesse considérable et dangereuse. On l'appelle différemment suivant les cours d'eau: c'est le mascaret (Dordogne), le mascarin (Vilaine), la barre (Seine), etc.
BOURDE, Trav. publ., 1929, p.197.
[A propos d'une crue] À cinq milles vers le sud, un haut et large mascaret dévalait sur la campagne, qui se changeait en océan. (VERNE, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p.211).
P. métaph. et au fig. Synon. raz de marée. Instantanément, avait monté en lui tout un flot de sentiments louables. Que dis-je, un flot?... Un mascaret! Oui, un mascaret aux eaux lourdes, charriant trente-six choses à la fois: la reconnaissance d'avoir été aimé, l'horreur d'avoir été injuste (COURTELINE, Linottes, 1912, II, p.30). Impossible de résister au mascaret populaire, quand il atteint ces proportions (L. DAUDET, Police pol., 1934, p.114).
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1552 masquaret (Document Archives de la Gironde 38, 71 ds DAG.). Empr. au gasc. mascaret adj. «barbouillé», employé comme subst. au sens de «boeuf dont la face est tachetée de noir, de blanc, de gris» (dér. de mascar adj. «tacheté de noir», issu d'un préindo-européen maskaro-, lui-même dér. de la racine mask- (cf. mâchurer) v. FEW t. 6, 1, p.438a et 439b, note 11), p. compar. des flots avec le mouvement ondulant des bovins quand ils courent. Fréq. abs. littér.: 17. Bbg. SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], pp.261-262.

mascaret [maskaʀɛ] n. m.
ÉTYM. 1580; mot gascon « bœuf tacheté », dér. de mascara « mâchurer, tacheter », par une métaphore sur l'état de l'eau brouillée, salie (Guiraud), plutôt que par allus. à un bœuf bondissant (explication traditionnelle).
1 Longue vague déferlante produite dans certains estuaires par la rencontre du flux et du reflux. || Le mascaret de la Gironde, de la Seine, de l'Amazone… ( Fleuve). || Le mascaret ( Barre) se forme en avant du courant de flot. Flot (cit. 9), raz. || Franchir le mascaret.
1 Ils s'arrangeaient pour être sur le pont, vers les cinq heures, afin de ne pas manquer le mascaret. C'est, au moment de la marée, une grande masse d'eau qui remonte avec impétuosité la Garonne, et, refluant contre la descente du fleuve, y développe une longue frange d'écume blanche sur l'eau bourbeuse.
Émile Henriot, Aricie Brun, V.
Par comparaison :
2 Ce fut un ouragan, sans intermittence, qui dura du 18 au 26 mars (…) Villes renversées, forêts déracinées, rivages dévastés par des montagnes d'eau qui se précipitaient comme des mascarets, navires jetés à la côte (…)
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 2.
2 Littér. Déferlement violent, raz de marée. || Un mascaret de feu (G. Duhamel, Récits des temps de guerre, I, p. 73).Fig. || Un mascaret de sottise et d'ignorance (→ Évertuer, cit. 7).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mascaret — mascarét s. n. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  MASCARÉT s.n. Val care se urcă pe gura fluviilor, datorită fluxului. [< fr. mascaret < cuv. gascon]. Trimis de LauraGellner, 30.05.2005. Sursa: DN  MASCARÉT s. n.… …   Dicționar Român

  • Mascaret — (spr. Mascaräh), eigene, mit der Meeresfluth zusammenhängende Erscheinung, die man in der Dordogne, kurz vor ihrer Vereinigung mit der Garonne zur Gironde, doch nur im Sommer bei niedrigem Wasserstand (höchst selten im Winter bei starkem Frost u …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Mascaret — (franz., spr. maskărä), brandende Flutwelle, besonders in der Gironde; s. Flußgeschwelle und Ebbe und Flut, S. 332 …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Mascaret — (frz., spr. reh), Flutwellen in der Mündung der Garonne, s. Sprungwelle …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Mascaret —   [ re] die, / s, französische Bezeichnung für Bore.   …   Universal-Lexikon

  • măscăreţ — MĂSCĂRÉŢ s. v. bufon, măscărici, paiaţă. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime …   Dicționar Român

  • Mascaret — Un mascaret en Alaska. Le mascaret (du gascon mascaret[1]), est un phénomène de brusque surélévation de l eau d un fleuve ou d un estuaire provoquée par l onde de la marée montante lors des grandes marées. Il se produit dans l embouchure e …   Wikipédia en Français

  • mascaret — (ma ska rè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l s se lie : les ma ska rè z et les fleuves) s. m. Masse d eau en forme de barre remontant avec impétuosité le courant de la Garonne, et, par extension, d un fleuve ou d une rivière quelconque. Le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MASCARET — n. m. Masse d’eau en forme de barre qui refoule le cours d’un fleuve à son embouchure. Voyez BARRE. Il se dit, figurément, d’une Foule qui se rue à la manière d’un flot. Un mascaret humain …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mascaret — Mas|ca|ret [maska rɛ] der; , s <aus gleichbed. fr. mascaret> in Flussmündungen aufwärts wandernde Flutwelle, Sturzwelle …   Das große Fremdwörterbuch